Un post ne suffirait pas...

Un post ne suffirait certainement pas pour mettre à l’honneur l’une des plus belles manifestations scientifiques à laquelle nous avons participé ces dernières années.

« Production et diffusion des savoirs criminologiques : Enjeux pour les chercheur·es, les praticien·nes et les activistes » : le thème du colloque porté par l’Association internationale des criminologues de langue française (AICLF), ce mois de mai à l’université d’Ottawa (Canada).

Des axes de travail passionnants :

- Fluctuation des frontières et diversification du champ criminologique traditionnel.\

  • Réflexion concernant la production et la diffusion des connaissances auprès des différents acteurs.\
  • Responsabilité éthique et politique des chercheurs quant à l’utilisation et la récupération des savoirs produits.

Et surtout l’opportunité avec Jean Christophe Fedherbe de porter fièrement notre recherche collaborative (gendarmerie-université) et de présenter dans le cadre de notre projet CyberNeTic nos derniers résultats.

Actualité précédente

Le sexe à l’écran !

Actualité suivante

L’interprétation de la preuve numérique