Quel usage de l’espace démocratique pour les discours de vigilantisme numérique ?

e suis ravie d’avoir eu l’opportunité de donner une communication lors de ces journées d’études autour de l’échange démocratique dans les espaces médiatiques numériques, organisées par le groupe de recherche ROMPOL du Département des études romanes et classiques de l’université de Stockholm, ce mercredi 19 juin 2024.

Nous nous sommes attachés avec Jean Christophe Fedherbe à questionner scientifiquement les pratiques de vigilantisme numérique étudiées dans le cadre de notre projet de recherche CyberNeTic (Jérôme Barlatier), en contextualisant d’abord l’émergence de plusieurs collectifs citoyens, leurs fondements idéologiques et les valeurs défendues ; pour ensuite, nous concentrer sur une analyse approfondie de la composition de leurs discours et de leur mode de circulation.

Les échanges ont été d’une qualité exceptionnelle et les thématiques émergentes abordées témoignent d’une communauté scientifique profondément engagée. Les discussions ont mis en lumière l’importance de la collaboration internationale pour comprendre ces phénomènes complexes.

Merci à tous les participants pour leurs précieuses contributions et à l’Université de Stockholm pour cet accueil sans faille.

Actualité précédente

Article Le Monde informatique : 1er diplôme en cybercriminologie à l'université Bordeaux Montaigne